Le Monitoring : outil indispensable lors des contractions

Contractions sur monitoring : comment lire un monitoring

Observer ses contractions sur monitoring est un moment souvent attendu par les futures mamans. Quand le monitoring est mis en place, la fin de grossesse est imminente. Autrement dit la connaissance avec le petit-être qu’on a couvé si longuement est proche. Maman et papa s’impatiente, le monitoring vous rassurera avant l’accouchement et les présentations officielles.

Définition du monitoring de grossesse

Le monitoring s’utilise essentiellement pour surveiller la santé du fœtus. Une ceinture se positionne sur le ventre de la future maman. Elle est certes peu esthétique, ne portant pas la griffe de Coco Chanel, mais pourtant très plébiscitée par la majorité des femmes enceintes.
Le monitoring enregistre à l’aide de deux capteurs à ultrasons les contractions et les battements du
cœur de bébé. Ce petit son de tambour réconforte généralement toutes les mamans.
Cette surveillance électronique est retranscrite par 3 tracés. On observe ainsi :

  • Pour le bébé : son électrocardiogramme ainsi que ses faits et gestes . Et oui on le surveille déjà à son insu le pauvre…
  • Pour la maman : l’analyse porte sur la force et la fréquence des contractions.


Le monitoring de grossesse : à partir de quand ?

Le monitoring n’est pas nécessaire en début de grossesse. Certains cas cependant demandent une
vigilance particulière. Le médecin ou la sage-femme pourront décider de mettre en place une
surveillance par monitoring pour palier à des risques de grossesse pathologique. Une suspicion
d’accouchement prématuré soit au regard des grossesses précédentes ou de contractions ou d’autres
maladies, entraîneront sans aucun doute cet examen par monitoring. Le médecin pourra donc déterminer
s’il y a des contractions sur monitoring. En effet, elles sont parfois indolores et donc non ressenties par la maman. Il vérifie également que le bébé n’est pas en souffrance. Inutile de vous angoisser les premiers mois, bien vivre votre grossesse est avant tout primordiale.

À la fin de la grossesse lorsque les contractions seront régulières et peu espacées, il sera alors
bienvenu de se rendre à la maternité, la délivrance approchant… la sage-femme évaluera la
dilatation du col et vous posera le fameux monitoring. Les contractions seront vérifiées et analysées, la
bonne santé de votre chérubin aussi.

Comment lire un monitoring ?

Une fois installée sur votre lit douillet la ceinture Coco Chanel vous encerclant le
bidou, vous attendez, observez et écoutez. Et là… le rythme miraculeux du petit tambour s’élève. Il
vous apaise, vous rassure. Son petit cœur bat !! Cependant ce doux son de tambour,
quelques heures plus tard, mutera en percussion de fanfare : le premier cri de bébé. Vous serez soulagée de l’entendre pour la première fois mais également que la sage-femme baisse le son.


Vous souriez entre deux contractions (ou grimaces), mais il s’agit maintenant pour vous de
comprendre ce que disent les lignes qui se dessinent sur cette bande de papier et ce qu’indiquent les
chiffres sur l’appareil.

Le diagramme

Vous observerez sur le diagramme du monitoring foetale 2 lignes distinctes :

  • en haut (A) : le rythme cardiaque de votre petit
  • en bas (D) : vos contractions
  • Pas de contractions, un moment de répit ? Regardez la ligne du milieu, ou plutôt le
    pointillé (C). Chaque tiret représente l’activité physique de bébé.
Monitoring Foetale d’une femme enceinte (Source : Wikipédia)


Les chiffres sur l’appareil

  • La fourchette qui oscille entre 120 et 160 c’est le cœur de bébé, battements normaux par minute. La
    souffrance fœtale se détecte essentiellement grâce à cet enregistrement.
  • La puissance de vos contractions est déterminée par les chiffres compris entre 20 et 100.


Vous l’avez compris, le monitoring est un instrument incontournable pendant le travail, et même
parfois avant. Vérifier l’efficacité des contractions sur monitoring et en parallèle la bonne santé de votre
trésor est indispensable en fin de grossesse. De plus, l’examen est indolore, rassurant et petite cerise sur le gâteau, papa écoute lui aussi les battements du cœur de son petit. Maintenant que tout est ok, il n’y a plus qu’à faire connaissance et devenir une jeune maman épanouie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.